Aikido Renens

Aïkido

L’Aïkido consiste en une pratique physique fondée sur une philosophie de vie qui conduit sur le chemin de la « richesse spirituelle ». Il a été créé par O’Sensei Morihei Ueshiba. C’est l’aboutissement d’une vie de pratique et d’étude des arts martiaux traditionnels japonais. Mais l’Aïkido n’est pas la synthèse des arts martiaux japonais, c’est un art martial où l’on s’unit au « KI » du partenaire. L’idée est d’éviter le conflit, de forger le corps et l’esprit pour affronter les situations avec sang- froid plutôt que par une pratique défensive. En d’autres termes, on ne rentre pas en conflit avec le partenaire, on tente au contraire de s’harmoniser avec lui. Concrètement cela peut se réaliser ainsi : S’il vous tire, vous suivez, s’il vous pousse, vous tournez et ainsi son énergie se perd dans le vide.  La pratique de l’Aïkido vise à unifier notre corps et notre esprit afin de nous harmoniser avec l’ordre naturel de l’univers. C’est au centre de cette entité unifiée que la puissance du Ki (du souffle vital) naît et il sera alors possible de répondre à toutes les éventualités dans le calme et la sérénité ; ce qui amène de la joie et une bonne santé.
«  L’Aïkido n’est ni pour combattre l’ennemi, ni pour le vaincre : c’est une voie pour harmoniser le monde et faire en sorte que le monde humain devienne une famille. » Morihei Ueshiba, Fondateur de l’Aïkido (1883 – 1969)
Aikido Renens

Aïkido

L’Aïkido consiste en une pratique physique fondée sur une philosophie de vie qui conduit sur le chemin de la « richesse spirituelle ». Il a été créé par O’Sensei Morihei Ueshiba. C’est l’aboutissement d’une vie de pratique et d’étude des arts martiaux traditionnels japonais. Mais l’Aïkido n’est pas la synthèse des arts martiaux japonais, c’est un art martial où l’on s’unit au « KI » du partenaire. L’idée est d’éviter le conflit, de forger le corps et l’esprit pour affronter les situations avec sang-froid plutôt que par une pratique défensive. En d’autres termes, on ne rentre pas en conflit avec le partenaire, on tente au contraire de s’harmoniser avec lui. Concrètement cela peut se réaliser ainsi : S’il vous tire, vous suivez, s’il vous pousse, vous tournez et ainsi son énergie se perd dans le vide.  La pratique de l’Aïkido vise à unifier notre corps et notre esprit afin de nous harmoniser avec l’ordre naturel de l’univers. C’est au centre de cette entité unifiée que la puissance du Ki (du souffle vital) naît et il sera alors possible de répondre à toutes les éventualités dans le calme et la sérénité ; ce qui amène de la joie et une bonne santé.
«  L’Aïkido n’est ni pour combattre l’ennemi, ni pour le vaincre : c’est une voie pour harmoniser le monde et faire en sorte que le monde humain devienne une famille. » Morihei Ueshiba, Fondateur de l’Aïkido (1883 – 1969)